Consonanze stravaganti - G. Trabaci

Stabat Mater dolorosa - S. Stella

Mercé, grido piangendo - P. Nenna

La mia doglia s’avanza - P. Nenna

Mercé, grido piangendo - G. Da Venosa

 

Il nous est impossible d'établir avec certitude à quell moment NENNA fut invité à la cour napolitaine de Carlo GESUALDO, prince de Venosa et nous ne possédons aucune preuve nous permettant d'affirmer, comme cela s'est fait souvent, que NENNA ait été le maître du Prince. Il semble plutôt que, dans un premier temps, du moins, il a existé entre les deux compositeurs une relation de profonde estime réciproque, née de leurs évidentes affinités stylistiques et expressives.

 

Par la suite, pourtant, les rapports entre les deux artistesse sont dégradés. Les neuf titres communs de leur production madrigalesque constituent le signe évident de cette rivalité naissante. Les concours de madrigaux, les tournois et les défis entre musiciens n'étaient certes pas des événements exceptionnels à l'époque. Mais pour d'évidentes questions de prestige social, GESUALDO, membre d'une des familles les plus riches et les plus puissantes d'Italie, ne pouvait se mesurer publiquement qu'avec un musicien appartenant à la même classe sociale; il était en outre indispensable, pour des raisons d'étiquette, que l'écho de telles joutes ne résonnât pas à l'extérieur des murs de son palais. Pomponio NENNA, membre de la noblesse de Bari, Chevalier de César et Gentilhomme de la cour napolitaine, répondait parfaitement à ces critères.

 

Le madrigal chromatique napolitain bouleverse totalement les relations rhétoriques entre texte etmusique. La description musicale de chaque mot pour lui-même cède le pas à une expression émotionnelle qui trouve ses vecteurs les plus efficaces dans le chromatisme et la modulation. Au-delà des règles de l’harmonie, brisées les chaînes du contrepoint ordinaire – une génération entière de musiciens crée un style madrigalistique parmi les plus originaux de l’histoire de la musique. La liste des protagonistes de ce voyage fantastique est longue : Giovanni de MACQUE, Andrea FALCONIERI, Giovanni TRABACI, Fabrizio FILLOMARINO, Pomponio NENNA, Scipione la CORCIA, Scipione STELLA, Bernardo STORACE, Ercole PASQUINI, Sebastiano RAVAL et bien d’autres…

 

 

AMOROSI VELENI

Gesualdo da Venosa e Pomponio Nenna